Les enfants de Tchernobyl - Historique

Historique

Vue sur le sarcophage du réacteur N°4.

Le 26 avril 1986, le réacteur N°4 de la Centrale nucléaire de Tchernobyl (Ukraine, ex URSS) explose.

Au printemps 1992, plusieurs Alsaciens répondent à l'appel de l'UNESCO en participant à l'organisation et à l'accueil en France d'un groupe de 300 enfants d'Ukraine présentés comme victimes de Tchernobyl.

A l'automne 1992, fort de cette première expérience, ces mêmes personnes s'engagent dans la construction d'un projet ambitieux en partenariat avec la Fondation " Green-Help " de Kiev (une organisation non gouvernementale ukrainienne d'aide aux victimes de la catastrophe de Tchernobyl) : accueillir à l'été 1993 de jeunes victimes ukrainiennes de Tchernobyl pour des vacances estivales en France.

Le 19 décembre 1992, Thierry Meyer, coordonnateur de l'initiative alsacienne publie dans " L'Alsace " et " Sundgau week-end " le premier appel dans la presse pour trouver des familles d'accueil.

Vendredi 9 juillet 1993 à l'aéroport de Bâle-Mulhouse : Après une longue attente, plus de six heures d'angoisse et d'inquiétude, 196 jeunes Ukrainiens et 10 interprètes débarquent d'un improbable Tupolev piloté par des hommes en treillis... Le début d'une aventure.

Le 8 octobre 1993, les 7 membres fondateurs adoptent les statuts de l'association " LES ENFANTS DE TCHERNOBYL " et, Thierry Meyer, Président élu, dépose ceux-ci au Tribunal d'Instance de Mulhouse.

Depuis sa fondation, il y a 20 ans, grâce à ses membres et sympathisants, l'association a organisé, participé ou financé plus de 250 projets en faveur des victimes de Tchernobyl dans les 3 pays les plus touchés par les retombées de Tchernobyl : Ukraine, Bélarus et Fédération de Russie mais également en France.